Les annélides

En bref

Ces vers vivent essentiellement dans l’eau même si certaines espèces, comme le lombric, vivent dans le sol.

De nombreux annélides sont hermaphrodites, donc à la fois masculins et féminins !

Quels sont les impacts sur cette espèce

Phase de construction : IMPACT Faible À MOYEN

  • L’effet est moyen car il s’agit d’une destruction directe et permanente d’habitats très communs en Manche-Orientale. Les surfaces impactées sont minimes à l’échelle des habitats de la zone du parc éolien, ce qui conduit à un impact de niveau moyen.
  • L’augmentation de la turbidité due aux travaux sera temporaire et limitée aux abords des opérations.

Phase d'Exploitation : IMPACT MOYEN

  • Le processus de recolonisation du benthos est un processus rapide pour les substrats meubles et notamment pour les zones où l’ensouillage du câble sera réalisé.
  • La création d’une biodiversité sera observée autour des fondations. C’est l’effet récif.
  • Néanmoins, l’effet positif ou éventuellement négatif (cas des espèces non indigènes qui pourraient s’y développer) étant difficilement prédictible, le niveau d’impact est qualifié par précaution de moyen.

Carte Identité

Nom scientifique : Annelida

Taille : environ 10 cm

Particularité : elles sont capables de se reproduire en se coupant en deux !

Centre de préférences de confidentialité

Nécessaire

Identifiant unique de session, ne contient aucune données personnelles

PHPSESSID

Analyse de trafic

Ces cookies nous permettent d'analyser de façon anonyme le comportement de nos visiteurs afin de leur proposer l’expérience la mieux adaptée.

_ga,_gat_gtag_UA-71521549-2,_gid

RGPD

Ces cookies nous permettent de garder en mémoire la liste des cookies que vous avez autorisés et de vos consentements afin de ne pas vous les redemander à chaque visite.

gdprprivacy_bar,gdpr[allowed_cookies],gdpr[consent_types]