La seiche

En bref

La plupart des espèces de seiche vivent en groupe, ce qui permet de les pêcher en grande quantité.

On les confond parfois avec des encornets ou des calmars. Les seiches ont dix bras, dont deux, plus longs, sont spécialisés dans la prédation.

Elles peuvent projeter de l’encre appelée sépia pour désorienter et faire fuir leurs prédateurs.

Quels sont les impacts sur cette espèce

Phase de construction : IMPACT Négligeable à MOYEN

  • Les surfaces modifiées ou perdues ne représentent que 0,55 % de la surface de la zone du parc en phases travaux. Les larges aires de répartition des frayères et nourriceries en Manche sont aussi présentes sur la zone de projet. Néanmoins, elles ne sont pas inféodées à la zone.
  • L’augmentation de la turbidité due aux travaux sera temporaire et limitée aux abords des opérations.
  • Lors des opérations bruyantes, les effets seront ressentis aux abords des opérations et très limités dans l’espace. Le niveau d’impact lié au battage de pieux est qualifié par précaution de moyen.

Phase d'Exploitation : IMPACT Négligeable à positif

  • Les seiches trouveront dans les substrats des jackets colonisés de nouvelles possibilités de fixation des œufs. C’est un des bénéfices de l’effet récif.

Carte Identité

Nom scientifique : Sepia

Taille : 50 centimètres

Poids : 2 kilos

Longévité : 1 à 2 ans

Particularité : c’est une experte en camouflage

Centre de préférences de confidentialité

Nécessaire

Identifiant unique de session, ne contient aucune données personnelles

PHPSESSID

Analyse de trafic

Ces cookies nous permettent d'analyser de façon anonyme le comportement de nos visiteurs afin de leur proposer l’expérience la mieux adaptée.

_ga,_gat_gtag_UA-71521549-2,_gid

RGPD

Ces cookies nous permettent de garder en mémoire la liste des cookies que vous avez autorisés et de vos consentements afin de ne pas vous les redemander à chaque visite.

gdprprivacy_bar,gdpr[allowed_cookies],gdpr[consent_types]